Automobile

Grand Prix de Belgique de Formule 1 : Verstappen confirme sa suprématie, Hamilton abandonne

La formule 1 était de retour ce dimanche en Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps après une petite trêve. Une étape très particulière, avec des rebondissements inattendus.

Ce Grand Prix de Belgique nous a réservé beaucoup de surprises. D’abord Max Verstappen qui quitte 14e et Charles Leclerc 15e après une pénalité pour un changement de moteur. Ensuite un premier tour chaotique qui a vue l’abandon de Lewis Hamilton. En effet, dès le premier tour, notamment au premier secteur, un accrochage a eu lieu entre Alonso et Hamilton. À la fin de cet accrochage la voiture de Mercedes est inutilisable, tandis que celle d’Alpine parvient à continuer la course.

« C’est de ma faute. J’étais devant, sur le côté, il était dans mon angle mort. Je ne lui ai pas laissé assez de place. Je pensais que je lui avais laissé assez d’espace, mais en revoyant l’action, non. J’étais devant, à l’intérieur, mais c’est de ma faute. J’en ai payé le prix. » S’est confié Hamilton sur Cana + Sport au terme de ce Grand Prix de Belgique. De l’autre Fernando Alonso s’est offusqué en ces termes : « Quel idiot ! Il ferme la porte à l’extérieur. Nous faisons un super départ mais ce gars ne sait courir que de la première place. »

Au bout de tout, Verstappen assure, il parvient tour à tour à déclasser les autres pilotes et finit par se positionner à la première place. Et c’est en 1:25:52.894 que le néerlandais prend le dessus sur les autres. Il sera suivi de son coéquipier de la même écurie (Red Bull) Perez qui arrivera avec 17.841s de retard, et Sainz de Ferrari, qui occupera la troisième place.

Verstappen avec son tropée au Grand Prix de Belgique
Verstappen avec son tropée au Grand Prix de Belgique

C’est la 9e victoire de la saison pour verstappen, et la 29e de sa carrière. Avec cette victoire, il gagne 93 points d’avance, et confirme sa place de leader au terme de ce Grand Prix de Belgique. De plus, le prochain tour c’est au pays bas, où Verstappen sera naturellement accueillit en héros, et devra relever le défis de terminer encore à la première place.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page