Athlétisme

Diamond League : Marie-Josée Ta Lou pulvérise le record africain du 100 mètres

La sprinteuse ivoirienne a terminé à la troisième place lors de la finale hier mercredi, s'offrant au passage le nouveau record de la discipline chez les Dames.

La 10e étape de la Wanda Diamond League s’est tenue ce mercredi 10 août à Monaco. Lors de la finale du 100 mètres, Marie-Josée Ta Lou a, une fois encore, rappelé qui est la reine de la discipline en Afrique. La sprinteuse ivoirienne a terminé l’épreuve en 10.72, décrochant le bronze derrière ses adversaires historiques que sont les jamaicaines Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.62) et Shericka Jackson (10.71). Avec cette performance, elle établit un nouveau d’Afrique, record qu’elle co-détenait jusqu’alors avec Murielle Ahouré (10.78). Elle s’offre ainsi le huitième  temps de l’histoire du 100 m féminin.

Marie-Josée Ta Lou après la course
Marie-Josée Ta Lou après la course

Qui est Marie-Josée Ta Lou

Née le 18 novembre 1988 à Bouaflé, Marie-Josée Ta Lou est une athlète ivoirienne spécialiste des épreuves de sprint. Tout commence pour elle en terme de récompenses en 2012 lors des Championnats d’Afrique à Porto-Novo au Benin, où elle obtient la médaille de bronze sur 200 mètres et sur 4 X 100 m. Avec 11 s 20, elle remportera deux ans plus tard toujours la médaille de bronze sur 100 m, la médaille d’argent sur 200 m avec 22 s 87, et sur 4 X 100 m avec 43 s 99.

En 2015 aux Jeux Africains à Brazzaville, elle va réaliser un doublé en battant son propre record. Tout d’abord en 100 m elle va sprinter durant 11 s 02, et en 200 m, elle aura 22 s 57.

De 2016 à 2022 Marie-Josée Ta Lou va enchainer des victoires et battre des records. Et terme de records personnel, le 20 février 2019, elle obtiendra 7 s 02 au 60 m à Düsseldorf en Allemagne. 22 s 08 au 200 m à Londres en Angleterre. Et récemment le 10 août 2022, 10 s 72 au 100 m.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page