Athlétisme

ISEP-FM : Françoise Mbango sur le saut de la transmission du savoir

De l’athlétisme à la formation professionnelle, Françoise Mbango veut au travers de l’Institut des Sports et de l’Education Physique, former la jeunesse camerounaise et d’autres dans les sciences du sport.

Il y a de cela deux ans que la double médaillée d’or olympique Françoise Mbango lançait l’Institut des Sports et de l’Education Physique Françoise Mbango en abrégé ISEP-FM. Jeudi 25 août dernier, c’était la sortie de la première promotion au Palais Polyvalent des Sports. C’est dans une ambiance chaleureuse que l’institut a fêté ses 100%. Résultat de la qualité managériale de Françoise Mbango, et de celui de son corps enseignant qui œuvre depuis le début pour un pareil résultat.

« Je parlerai avec le cœur ! » dit-elle dans son discours d’ouverture, afin de montrer à quel degré cet institut est important pour elle. « J’ai quinze années de sport de haut niveau, j’ai gagné 5 médailles au niveau mondial. Aujourd’hui je suis fière de rendre à la jeunesse camerounaise ce qu’elle m’a donné. J’étais meurtri dans mon cœur parce que je ne pouvais pas contribuer et participer au mouvement sportif camerounais. » Aujourd’hui, elle a toute les raisons d’être fière d’elle, car l’éducation de la postérité est assuré en ce qui concerne les sciences du sport.

L’Institut des Sports et de l’Education Physique Françoise Mbango est constitué de deux bâtiments. Le premier bâtiment a 3 niveaux et 9 salles de classes, elles peuvent contenir plus de 100 étudiants. Le deuxième bâtiment a 3 grandes salles de classe qui peuvent contenir plus de 200 étudiants. Une salle de gymnastique aux normes internationales avec des tatamis, pour les sports de salle. Pour ce qui est des sports externes comme le football et autres, l’institut dispose d’un partenariat avec la Garde Présidentielle (GP) pour permettre de pratiquer ces différents sports.

L’ISEP-FM c’est deux filières, notamment une dans les sciences et techniques des activités physiques et sportives, et l’autre dans le management des organisations. En fait, comme le dit sa promotrice dans son discours « C’est le tout premier au Cameroun, c’est le tout premier dans la sous-région. » et pour être précis, c’est le premier institut privé au Cameroun, dans la sous-région CEMAC, et dans la grande sous-région Afrique centrale à proposer des formations dans les sciences du sport.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page