Cyclisme

Cyclisme : le Grand Prix Chantal Biya 2022 se dévoile

La 22ème édition de ce tour cycliste va réunir onze équipes d'Afrique et d'Europe, sur un linéaire de 600 km en cinq étapes dont une à Garoua, pour une grande première.

L’évènement est devenu l’un des incontournables du calendrier sportif du Cameroun. Cette année encore, le Grand Prix Cycliste International Chantal Biya (ou du Grand Prix Chantal Biya, si vous voulez), du nom de la première Dame du Cameroun – par ailleurs marraine de la compétition, revient sur les routes, avec son lot d’innovations. Mercredi le 14 septembre à Yaoundé, la Fédération Camerounaise de Cyclisme (Fecacyclisme) était face à la presse pour présenter les contours de cette 22ème édition, en présence du Ministre des Sports et de l’Education Physique, du Gouverneur du Centre, et des Présidents et Secrétaire général des Conseils régionaux du Nord et du Centre respectivement.

Officiellement, l’on apprend que la petite reine va se courir en cinq étapes du 3 au 8 octobre 2022, sur un tracé long de 601,5 km. Une cérémonie de présentation officielle des coureurs va être organisée le dimanche 2 octobre à Garoua, ville de départ de l’étape de lancement le lendemain. Celle-ci sera disputée en cycle fermée dans la capitale du Nord sur un tronçon de 12,4 km à effectuer en 8 tours, soit un total de 99,2 km.

La 2ème étape quant à elle partira de Yaoundé pour Ngomedzap – à la limite avec la région du Sud – en passant par Ngoumou sur 86,9 km, tandis que la 3ème et plus longue de la compétition, se déroulera sur le trajet Yaoundé-Ebolowa avec arrivée à Nkolandom (161,4 km). Le tour va alors définitivement prendre ses quartiers dans la région du Sud avec les étapes 4 et 5, courues respectivement sur les tronçons Ebolowa-Mengong-Sangmelima (114 km), et Sangmelima-Zoetélé-Meyomessala (139,5 km). Plus d’une centaine de coureurs issus de onze équipes en provenance de huit pays (Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, France, Hollande, Mali et Slovaquie) sont attendus à ce Grand Prix Chantal Biya.

Le pari de l’excellence et de l’innovation

Inscrite au calendrier international UCI Africa Tour dans la catégorie 2.2 de l’Union Cycliste Internationale, le Grand Prix Chantal Biya ne cesse d’innover pour une meilleure visibilité à l’échelle internationale, sous la coordination de la Fecacyclisme. Pour l’édition 2022, le comité d’organisation du Grand Prix Chantal Biya avec à sa tête Honoré Yossi, président de ladite fédération, a vu les choses en grand en incluant une étape dans le septentrion, notamment à Garoua. Une première en 22 années. Un nouveau défi à relever pour la troisième ville du pays, qui a d’ailleurs abrité une des poules de la Coupe d’Afrique des Nations de Football Total Energies Cameroun 2021.

Autre nouveauté et pas des moindres, la première participation de FAP Vélo Club des Forces Armées et Police. Ce qui porte à trois le nombre d’équipes Camerounaises engagées – en plus de SNH Vélo Club, Team Cameroon – et multiplie forcément les chances du Cameroun.

En multipliant les innovations, la Fecacyclisme marque ainsi sa volonté de faire de ses compétitions phares – Tour Cycliste Chantal Biya et Tour du Cameroun, des rendez-vous toujours plus compétitifs. « L’occasion d’une belle démonstration de la richesse, de l’écologie, de la géographie, de la culture, mais également de la cohésion et des richesses culturelles de notre pays », a affirmé le Pr Narcisse Mouelle Kombi, se félicitant au passage de la « bonne préparation et organisation » de la Fecacyclisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page